ÉMISSION PUBLIQUE : LE RWANDA DECLARÉ « ENNEMI » DU BURUNDI

18 Likes Comment

C’est une annonce faite par le président burundais, Pierre Nkurunziza, ce jeudi, lors d’une émission publique, tenue à Gitega (Capitale politique). Le chef de l’Etat fait allusion à l’attaque meurtrière d’un poste militaire par les hommes armés non identifiés, dans la nuit du 16 au 17 novembre, en province du nord-ouest de Cibitoke (à quelques kilomètres de la frontière avec le Rwanda).

Selon Pierre Nkurunziza, ce sont bel et bien des militaires rwandais qui l’ont menée. « Ce que les Burundais doivent comprendre ici est que le Rwanda a attaqué le Burundi. Donc, l’ennemi a attaqué le Burundi. C’est l’ennemi qui a attaqué le Burundi », a-t-il déclaré. Et d’ajouter : « Cela n’est pas nouveau. En 2014 le Rwanda a fait de même, en 2015, même en 2016, … ».

Les relations entre les deux pays se sont détériorées depuis l’annonce du président, Nkurunziza, en 2015, de briguer un troisième mandat jugé « illégal » par une partie de Burundais. Les autorités burundaises ont, à plusieurs reprises accusé le voisin du nord d’héberger les putschistes et d’appuyer les groupes armés qui attaques le Burundi.

You might like

About the Author: ivomo news

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.