Pas facile de se débarrasser des stéréotypes sexistes

8 Likes Comment

Si les stéréotypes sont si ancrés en nous, si résistants, c’est parce qu’ils nous sont légués dès le plus jeune âge. Alors, si l’on veut efficacement lutter contre ces préjugés et éviter de les transmettre à nos enfants, mieux vaut être vigilants et attentifs à nos propres habitudes, à nos propres mots. Tel est le propos tenu par Virginie Maillard dans sa dernière tribune dessinée habile et convaincante.

Illustratrice spécialiste de la petite enfance, Virginie Maillard (Bougribouillons) nous avait déjà parlé avec brio de l’éducation positive, de l’adultomorphisme et des étiquettes collées au front de nos enfants. Cette fois, dans sa dernière chronique, elle évoque les stéréotypes de genre. Des dessins qui s’adressent à tous les parents, y compris à ceux qui sont déjà convaincus de combattre les clichés sexistes avec efficacité.

Regardez :bougribouillons-stereotypes-de-genre-une

Pas facile de se débarrasser des mauvais réflexes, aussi idiots soient-ils, quand ils nous ont été transmis depuis toujours. Cela demande une attention permanente, mais ça vaut le coup : si l’on n’impose pas nos stéréotypes à nos enfants, ils vivront selon leurs propres goûts, leurs propres envies… et leurs enfants aussi.

Comme le dit Bougribouillons : « Inversons la tendance ! »

SOURCE : Debout Congolaise (http://deboutcongolaises.org/)Debout-Congolaises1

« DEBOUT CONGOLAISES! » est un magazine web publié par l’Observatoire de la Parité en RDC.

You might like

About the Author: ivomo news

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.