Enseignement – Un professeur d’une université « piégé »

Dans notre article du 24 juin 2019, nous avons évoqué le problème de « dysorthographie » qui prend de l’ampleur dans les communications officielles. On a constaté qu’il relève de la conjugaison de deux facteurs : négligence et…

28 Likes Comment

« Amapita » : avocats du président, gagnent la sympathie de la population

Depuis un certain temps, les avocats surnommés « Amapita » sont en très grande abondance sur les marchés burundais. Pour la première fois, ils ont pu s’imposer à grande échelle au pays. Et ce, depuis le lancement…

26 Likes Comment

Burundi : « Dysorthographie » dans les communications officielles !

Des décrets, des ordonnances et correspondances officielles comportant des fautes de français pullulent depuis un certain temps dans différents ministères et institutions publiques. Le phénomène suscite beaucoup d’interrogations, surtout dans des milieux intellectuels. Il fait…

37 Likes Comment

Burundi : Des populations fortement exposées aux catastrophes

Depuis janvier 2019, le Burundi est secoué par une nouvelle forme de catastrophes naturelles. Certes il a toujours été habitué à de graves érosions et inondations, mais aujourd’hui des pans de collines se fissurent et…

27 Likes Comment